Développer son impact personnel

6 clés pour développer son influence en milieu de carrière

Introduction

Quelques recettes pour augmenter votre popularité et votre persuasion en milieu de carrière.

En milieu de carrière la différence se joue souvent non pas sur le talent ou l’expérience mais aussi sur la capacité à influencer les autres. Même si vous n’avez pas d’appétence a priori pour cette compétence, elle est pourtant clé aujourd’hui dans une civilisation du travail qui s’oriente autour de la communication et de la coopération. Voici comment la développer.

Ce que j’ai remarqué pendant des années

 

Pendant des années j’ai accompagné des dirigeants dans leurs relations publiques et leur gestion de crise. J’ai donc été au premier plan pour observer ceux qui avaient une influence réelle et pourquoi.

La chose qui m’a le plus frappée, c’est que ce ne sont pas ceux qui bénéficient d’une formation intellectuelle solide ou qui pouvaient s’appuyaient sur le nom prestigieux de leur entreprise, qui réussissaient le mieux dans l’art d’influencer ou de persuader. Ce ne sont pas non plus ceux qui sont rompus à l’exercice de vendre. Ceux-là peuvent être très persuasifs en termes commerciaux mais aussi très creux en termes d’influence.

Les personnes qui réussissent le mieux dans l’art d’influencer, sont généralement nouvelles dans le secteur ou cherchent à affirmer une position qui n’est pas encore reconnue dans leur milieu. J’ai alors fait plusieurs constats édifiants :

 

#1. Les influenceurs les plus efficaces ne sont pas « prisonniers » d’une idée ou d’une culture.

Ils proposent une lecture différente de leur métier, de leur secteur, des gens… Ils n’ont pas en soi des idées nécessairement très originales mais ils savent composer des éléments de manière différente et originale.

 

#2. Les influenceurs les plus reconnus commencent toujours par donner beaucoup avant de mettre en avant une idée ou une proposition

Certains de mes clients avaient parfaitement compris cette règle. Même s’ils rencontraient un journaliste, un lobbyiste, une personne d’influence quelconque, et même si on leur accordait peu de temps pour le rendez-vous, ils consacraient 60% de ce temps à donner des informations utiles à leurs interlocuteurs avant même de faire passer leurs propres messages. Devinez en quoi c’était efficace ?

Une personne que vous cherchez à influencer, retiendra toujours deux fois mieux ce que vous avez à lui communiquer, si vous le contextualiser dans ses préoccupations propres. Les meilleurs influenceurs que j’ai accompagnés pendant des années, s’intéressaient réellement aux autres et à leur perception du marché, d’un produit ou de tout autre chose. Ils leur faisaient passer ensuite des messages en fonction de ce qui touchait leurs interlocuteurs et leur sensibilité.

 

#3. Les influenceurs efficaces, prennent le temps

Ils ne prenaient pas seulement le temps de faire passer leurs propres messages. Ils ne faisaient pas passer tous les messages en même temps. L’idée était plutôt de créer avant tout une relation de confiance et une relation long-terme. Ils savaient ou avaient intuitivement appris que la crédibilité augmente avec la confiance.

 

Développez votre influence en milieu de carrière

Le milieu de carrière coïncide avec le milieu de vie qui nous pousse à retrouver du sens dans nos activités professionnelles et un équilibre différent entre vie privée et vie publique. Dans de très nombreux cas cela passe par l’envie de contribuer autrement, de transmettre, de défendre des idées, parfois d’entreprendre. Tous ces projets demandent de devenir un influenceur car ils partent tous de l’idée de diffuser quelque chose de plus personnel dans le monde et à son entourage en général.

Beaucoup de personnes ne se remettent alors pas en question parce qu’elles craignent (tout en le désirant au fond d’elles) d’avoir à se mettre en avant et d’inspirer les autres. Elles ont tendance à classer cette compétence au rang de talent dont certains héritent alors que d’autres en seraient privés à jamais.

Dans tous les cas les mutations actuelles n’autorisent pas à la demi-mesure pour survivre et se développer professionnellement à l’avenir, quel que soit l’âge. Communiquer, coopérer et influencer font partie des compétences nécessaires pour créer un contenu expert et des contributions plus riches de sens pour les organisations ou pour notre propre évolution professionnelle.

Voici quelques recommandations pour développer son autorité et son influence dans le monde d’aujourd’hui, surtout si vous avez de l’expérience à revendre et l’envie de transmettre des choses que vous défendez (même encore secrètement !).

 

#4. Partez des valeurs que vous voulez défendre

Un influenceur inspire d’abord et avant tout des valeurs que les autres sentent ou partagent. Ce sont ces valeurs qui permettent de suivre une même mission commune, unis dans une quête de sens partagée. Savoir en tout premier lieu reconnaître vos valeurs fondamentales, même si vous ne les affichez pas ouvertement, vous permettra de développer des attitudes et des comportements en rapport avec elles et vous deviendrez inspirants et charismatiques avec le temps. Surtout si vos actes incarnent ces valeurs !

Beaucoup trop de dirigeants qui s’imaginent être des influenceurs commettent régulièrement les mêmes erreurs. Parmi lesquelles :

– Penser que des techniques d’influenceurs ou un bon produit suffisent à développer son autorité naturelle et son charisme,

– Penser que le statut suffit à asseoir sa crédibilité

– Penser qu’il n’est pas nécessaire de présenter les avantages de son message ou de son produit… à celui à qui on les s’adresse.

Beaucoup de dirigeants tuent l’idée même de devenir un influenceur un jour, en s’imaginant pouvant agir par rapport à leur statut ou leurs prérogatives.  Ils gagneraient souvent à comprendre qu’ils doivent inspirer avant tout des valeurs clés, auxquelles les autres peuvent s’identifier pour progresser eux-mêmes.

Ne commettez donc pas cette erreur de votre côté et travaillez vos propres valeurs en mettant votre égo de côté ou votre timidité mal placée (ce qui revient dans les deux cas à vous cacher derrière de faux semblants) .

 

#5. Soyez encore plus confiant dans ce qui vous singularise

Dans cet article nous parlons d’influencer sur le long terme, vous l’avez compris ! Les techniques à 3 sous pour être un influenceur performant ne nous intéressent pas ici.

Un influenceur qui réussit à avoir de l’impact sur les autres est toujours quelqu’un qui cherche à apporter de la valeur à ces interlocuteurs, même s’ils sont un, deux, trois ou des millions.

Vous êtes un influenceur dès lors que vous aidez ne serait-ce qu’une seule personne à progresser et à prendre confiance en elle. Cependant nous nous intéressons ici à des attitudes que vous devez développer pour avoir un maximum d’influence et de charisme autour de vous.

Et bien l’une des choses parmi les plus importantes, c’est d’être le plus lisible possible pour les autres, dans le sens où ils doivent avoir le sentiment que vous êtes réellement authentique dans ce que vous cherchez à transmettre et à communiquer. Pour l’être, vous devez rechercher en vous, ce qui vous singularise de la multitude (et nous avons tous cette petit étincelle différente en nous, soyez en certain en commençant votre réflexion sur ce sujet).

Lorsque j’ai moi-même commencé cette réflexion il y a quelques années, j’étais consternée en découvrant que je ne trouvais pas de réponse évidente à ce qui me singularisait de la multitude. Mon égo en a pris un coup mais avec le recul, ce n’était qu’un passage obligé d’une part (mettre mon égo de côté) et une perception des choses d’autre part (ne m’étant jamais réellement posé la question, je m’étais perçue très différemment pendant des années).  

Mais en menant cette réflexion sans complaisance mais aussi sans négativité excessive, petit-à-petit j’ai découvert ce qui m’a permis par la suite de progresser vers des activités ayant plus de sens pour moi mais aussi vers le développement de compétences pour communiquer autour de ce que je défends aujourd’hui. 

 

#6. Apprenez tout des personnes que vous voulez influencer

Comme mes meilleurs clients influenceurs l’ont compris intuitivement, ils ne préparaient pas leur rendez-vous en me demandant ce qu’ils pouvaient dire ou ne pas dire mais en me demandant tout ce que leur interlocuteur avait publié, dit, fait de remarquable ou contribuer de manière officielle ou pas.

Avant le rendez-vous, ils avaient en tête une approche interpersonnelle, qui visait à mettre en valeur intelligemment leur interlocuteur, tout en ayant à l’esprit les messages clés qu’ils souhaitaient leur faire passer.

Je me souviens notamment de l’un des dirigeants que j’ai suivi pendant des années, habile et empathique. Il avait une technique astucieuse pour engager ses interlocuteurs sur leur terrain de prédilection (cela pouvait être la randonnée pédestre, alors que lui-même ne la pratiquait pas !) et utiliser des métaphores, qui ramenaient son interlocuteur à ses propres efforts (pour marcher des heures dans l’exemple présent) pour lui faire comprendre ses propres difficultés à lui de dirigeant.

Cela donnait des échanges de ce type :

 

Témoignage

 

Mon client : « Isabelle m’a raconté que vous venez de boucler le chemin de Compostelle en deux semaines ? C’est un exploit ! Qu’est-ce que cela vous a le plus apporté de réaliser ce record ? » 

Son interlocuteur (qui ne s’y attendait jamais !) : « Ah ! Vous êtes au courant ? Oui cela a été dur, en effet mais en même temps nous étions une équipe très motivée et nous nous sommes largement appuyés sur la volonté et l’énergie de chacun ! ». 

Mon client : « Vous avez raison, c’est un facteur clé de succès que j’essaies d’insuffler dans mes propres équipes depuis toujours… Et vous seriez prêt à recommencer ? »  [NdL : les gens adorent parler de ce qui les passionnent ! ]

Son interlocuteur : « Pas tout de suite (Rire) ! mais c’était un moment fort et précieux pour nous tous et c’est vrai que cela crée une émulation de groupe que l’on a envie de retrouver, malgré l’effort et les contraintes… ». 

Mon client : « vous comprendrez alors ce que je suis venu vous présenter ! Ce n’est pas différent de ce que vous avez vécu, c’est simplement à une échelle différente… ». 

Et chaque fois, mon client d’aller rechercher son interlocuteur sur son terrain de prédilection lorsqu’il sentait qu’il perdait ce dernier en cours de discussion…

 

A retenir

 

Dans l’exemple ci-dessus, vous notez plusieurs choses que vous pouvez vous exercer à appliquer sans cesse dans vos relations aux autres, pour devenir un bon influenceur :

– Recherchez la réciprocité – ne mettez jamais votre interlocuteur en dette ou n’attaquez jamais votre idée ‘bille en tête’. Donnez et recevrez de manière équilibrée. Mais donnez beaucoup au début, avec l’idée d’attirer vos interlocuteurs avec des informations rares et précieuses pour eux.

–  Développez des preuves sociales – (pas des diplômes ou des médailles !) Les gens aiment comprendre et voir ce que les autres disent de vous, où vous vous produisez, où vous écrivez, parlez, agissez… Ils se rassurent en écoutant aussi les autres parler de vous.

–  Développez de la cohérence entre vos valeurs et vos engagements – Influencer c’est d’abord faire progresser les autres. Donnez-vous en tout premier lieu l’obligation de progresser vous-même en permanence. Faites des choses que vous n’avez jamais faites et acceptez les obstacles, l’adversité et les échecs comme des éventualités. Dites ouvertement les leçons que vous en tirez. Les autres accepteront mieux le risque pour eux-mêmes et vous rendront compte plus facilement des leçons qu’ils tirent de leurs échecs. Vous pourrez les faire progresser plus efficacement en retour.

– Ne cherchez pas à influencer la terre entière –  d’abord vous n’y arriverez pas, ensuite parce que pour être efficace dans cette compétence, il faut aimer les gens à qui l’on s’adresse. Vous voyez à un moment de ma carrière d’entrepreneuse, je ne supportais plus l’attitude de certaines entreprises clientes. Je n’étais plus en phase avec leurs évolutions et leurs discours. Devinez quoi ? Mes conseils n’avaient plus aucun impact sur elles ! Ce n’était pas de leur faute … je ne les aimais plus assez pour avoir la patience et le doigté de les faire progresser. Mieux vaut chercher d’autres combats dans ce cas (avant de devenir cynique ou manipulateur !).

votre guide offert
Télécharger maintenant

Pour ne pas conclure

 

Tous ces points ont une chose en commun : il faut se tourner vers soi et s’interroger sérieusement et profondément sur ce que nous avons envie de transmettre, de défendre, de communiquer… qui ne soit pas forcément facile à échanger mais qui apporte une grande valeur à notre environnement ou aux autres. Tout le monde peut aspirer à devenir un influenceur et tout le monde peut apprendre.

Mais la vérité c’est que certains seront plus animés de cette envie de sortir de la multitude pour avoir de l’impact dans leur domaine, sans se préoccuper uniquement d’eux-mêmes.

Cependant cela demande de revenir à soi au début pour progresser et pour être en mesure de revenir à soi sans cesse, pour ressourcer ses batteries. C’est donc la première chose que vous devez faire si vous voulez réellement devenir un influenceur efficace et faire la différence dans vos activités, surtout en milieu de carrière.