L'équilibre de vie entre pro et privé

Une vraie fausse question

Si vous cherchez l’équilibre entre vie perso et vie pro et que vous ne le trouvez pas…

L’équilibre de vie est sans doute la question que l’on se pose toute son existence en tant que dirigeant, sans trouver pour autant de bonne réponse. Et pour cause, l’équilibre ne pourra jamais exister entre l’un et l’autre, du moins selon la conception que nous en avons, c’est-à-dire de tenter d’en faire autant pour l’un et l’autre, comme sur les plateaux d’une balance. Bon courage si vous voulez persévérer. Alors voici de quoi faire évoluer aujourd’hui votre perception des choses. 

équilibre de vie

ssonL’équilibre de vie ne rime pas avec compétition entre perso et pro

La réponse la plus simple réside dans le fait qu’en prenant le problème de cette façon, nous entrons dans un rapport de mesure qui oppose sans cesse vie personnelle et vie professionnelle. C’est automatiquement une manière de les opposer alors que l’une comme l’autre sont tout simplement la vie. La vie professionnelle d’un leader occupe de plus en moyenne 60% de son temps de vie. En opposant vie perso et vie pro, le risque est d’opposer inconsciemment « plaisir » d’un côté et « obligations » de l’autre. Ce n’est évidemment pas le sens de la vie pour la plupart d’entre nous. Travailler pour se payer des loisirs ne signifie pas grand-chose pour beaucoup d’entre nous. La question qui se pose donc, c’est comment puis-je avoir une belle vie qui ressemble à ce que je suis, en termes de capacités naturelles, de goûts, de désirs et d’expérience. Ensuite, comment puis-je jongler entre mes différentes priorités, sans stress, avec une certaine organisation personnelle et en en tenant sur le long terme. Tout le monde peut aspirer à un travail qu’il aime, dans un environnement qui lui convient et qui lui laisse assez de temps pour profiter de sa vie personnelle, familiale, réaliser des activités créatives ou physiques… Pendant longtemps j’ai pensé que cela était le privilège de plus astucieux que moi. Jeune cadre, je me souviens, avoir eu une discussion un jour avec des collègues et leur décrire à peu de choses près, la vie que j’ai aujourd’hui. Je me voyais vivre entre une grande ville et un bout de campagne plus calme. Je me voyais écrire le matin tôt à la fraîche, travailler ensuite sur mes consultations jusqu’à environ 17 heures, puis m’octroyer un temps de ressourcement physique, avant de continuer quelques heures encore. Je me voyais travailler beaucoup car j’aime produire et créer. Cela ne m’a jamais dérangé de travailler beaucoup. La seule chose qui était claire pour moi à l’époque, était que je ne voulais pas faire un travail qui n’ait aucun impact par rapport à mes valeurs. J’étais alors une jeune cadre, vivant dans un milieu difficile et compétitif, et ne voyais vraiment pas comment cela pourrait se produire un jour. Pour tout vous dire, je désespérais un peu à l’époque.

01/ Pour rechercher l’équilibre de vie, commencez par accepter vos besoins… ils ne ressemblent à aucun autres !

La première chose pourtant qu’il est nécessaire de comprendre lorsque l’on veut percer, c’est qu’il faut avoir le courage de dresser le tableau de nos besoins. Nous savons au fond de nous quels sont -ils, ainsi que nos désirs. Nous n’avons pas besoin de ressembler à qui que ce soit pour cela. Notre vision de la vie et du travail doivent nous suffire à nous guider intérieurement mais surtout à accepter notre besoin et nos différences.

02/ L’équilibre de vie ce n’est pas tout concilier

Lorsque nous avons cette image inspirée et inscrite en nous de la vie que nous désirons réellement, il est déjà plus simple de faire des choix et d’éviter de s’éparpiller dans tout. Cependant cela ne suffit pas. Beaucoup de mes clients arrivent avec des plans ultra remplis qu’ils veulent réaliser pour les 3 ou 5 prochaines années, en se disant qu’avec les bonnes méthodes, ils arriveront à tout concilier. Il est, tout à fait possible de mener leurs différents plans et même parfois d’aller au-delà de ce que leur imagination. Cependant ils doivent d’une part apprendre à faire des choix et définir où ils veulent mettre leurs priorités aujourd’hui. Demain, après-demain, dans un an, ces priorités changeront mais entre-temps ils auront gardé toute leur énergie pour se consacrer à ce qui les appelle aujourd’hui. A vouloir tout faire au même rythme et avec la même attention on s’expose à deux erreurs courantes : le surmenage d’une part, l’incapacité à accueillir des événements dans notre vie qui peuvent pourtant nous aider à voir plus loin. Le stress et le surmenage entraînent en effet fréquemment un manque de perspicacité et de lucidité sur les situations vécues, qui se soldent par des décisions prises dans l’urgence avec toutes leurs conséquences néfastes pour notre motivation et notre estime de nous-même.

Auteur

Isabelle Cham

Fondatrice de spark Life Success

Programme de leadership