équilibre de vie entre pro et perso

Une vraie fausse question

Si vous cherchez l’équilibre entre vie perso et vie pro et que vous ne le trouvez pas…

L’équilibre de vie est sans doute la question que l’on se pose toute sa vie en tant que dirigeant, sans trouver de réponse totalement satisfaisante. C’est peut être que parler “d’équilibre” n’est pas la bonne approche. opposer la vie personnelle et la vie professionnelle comme si elles étaient en compétition, ne fait qu’accroître les tensions du dirigeant et de son environnement. La vie professionnelle d’un leader occupe en moyenne 70% de son temps de vie. En opposant vie perso et vie pro, le risque est d’opposer inconsciemment « plaisir » d’un côté et « obligations » de l’autre. L’approche a favoriser sera donc de préférence, de se demander, comment avoir une belle vie qui englobe à la fois les responsabilités professionnelles que l’on a (et que l’on a choisi !) et le reste de nos choix personnels (familiaux, loisirs …). La réponse est évidemment personnelle à chaque fois. Elle demande de prendre en compte les différentes priorités de chacun, d’apprendre à gérer son stress, de parfaite son organisation de travail et son organisation personnelle et d’avoir un vision de ses projets sur le long terme. Voici deux conseils qui aident à répondre efficacement au dilemme entre vie pro et vie perso pour un leader.

équilibre de vie

01/ Accepter ses besoins

Pour tendre vers l’équilibre entre vie pro et vie perso, commencez par accepter vos besoins. Ils ne ressemblent à aucun autres. La première chose à comprendre lorsque l’on veut percer, c’est qu’il faut avoir le courage de dresser le tableau de nos besoins. Nous savons au fond quels sont nos besoins et nos désirs. Nous n’avons pas besoin de ressembler à qui que ce soit pour cela. Notre vision de la vie et du travail doivent suffire à nous guider intérieurement.

02/ choisir avec discernement

L’équilibre de vie, ce n’est pas tout concilier en même temps, aux mêmes époques de vie. Beaucoup de mes clients arrivent avec des plans ultra remplis qu’ils veulent réaliser à l’échéance d’1 ou 2 années. En fait ils ont du mal à faire des choix et à prendre des décisions avec discernement. Ils s’en remettent à leur volonté et à leur courage, ce qui les fragilise à la longue car ils puisent dans leur énergie et s’exposent à l’épuisement. Il est, tout à fait possible de mener leurs différents projets et même parfois d’aller au-delà. Cependant ils doivent apprendre d’une part à faire des choix et d’autre part, à définir leurs priorités aujourd’hui. Cela passe d’abord par une vision claire de leur ambition réelle mais aussi par des projets réalistes à 3 ou 5 ans. A vouloir tout faire au même rythme et avec la même attention, on s’expose à deux erreurs courantes : le surmenage d’une part, l’incapacité à accueillir des événements dans notre vie qui peuvent pourtant nous aider à voir plus loin. Le stress et le surmenage entraînent fréquemment un manque de perspicacité et de lucidité sur les situations vécues. Cela entraîne le risque de prendre des décisions dans l’urgence, sans peser les alternatives, ce qui peut entraîner à la longue, des conséquences néfastes pour la motivation, l’estime de soi et la communication avec son environnement.

Auteur

Isabelle Cham

Fondatrice de spark Life Success

Programme de leadership