reprogrammer son subconscient

#Prospérer #Bonheur #équilibre

être plus conscient du pouvoir de notre subconscient

Laisser un commentaire sous l’article

Pourquoi devrions-nous reprogrammer notre subconscient ? Nous savons aujourd’hui que notre subconscient a un pouvoir immense de contrôle sur nos expériences de vie. Le subconscient est un mot utilisé à la fois en psychologie et en philosophie. Il fait référence à un état psychique dont on n’a pas conscience mais qui influence notre comportement. Le subconscient nous aide à choisir nos aliments, à interagir avec les autres, la réalité ou le stress. Il agit directement aussi sur notre réussite en stimulant ou pas notre volonté et nos ambitions. Si vous vous retrouvez en difficulté pour réaliser vos projets personnels ou professionnels, malgré vos efforts répétés, peut être que vous venez de rencontrer votre subconscient. Peut être est-ce pour la première fois. Peut être est-ce une autre facette de votre subconscient. En vérité, c’est sans fin. Aucune raison donc de se bloquer : c’est un peu le lot de tout le monde. Voici pourquoi et surtout comment le reprogrammer pour qu’il ne fasse plus échec à vos réussites ou à votre bonheur.

reprogrammer son subconscient

Reprogrammer notre subconscient pour qu’il cesse de nous limiter ?

On prend conscience de notre subconscient seulement lorsqu’on découvre son pouvoir négatif sur notre vie. Le reste du temps on vit avec, sans y prêter attention. Il est comme la coulisse de notre conscience. Il regroupe nos intuitions, nos peurs, nos expériences, nos croyances (y compris nos peurs limitantes)… Le subconscient nous apparait seulement lorsque nous nous retrouvons en proie avec un désir de réussite que l’on ne parvient pas à réaliser, sans raisons objectives. Cette perception a commencé à se former dès le début de notre vie mais au départ, cela se faisait sans différenciation entre la réalité et notre for intérieur, avant que notre conscience se forme. En général, avoir un subconscient est utile en soi, puisqu’il vient alimenter le niveau conscient par des émotions, des intuitions et des expériences personnelles. Là où cela devient problématique, c’est lorsqu’il limite nos progrès, notamment à l’égard d’une vie équilibrée, réussie ou prospère. En dehors de tout caractère pathologique, nous pouvons lever nos croyances limitantes et reprogrammer nous-même notre subconscient progressivement. Nous pouvons le faire de deux manières.

  • La première, c’est en retrouvant de l’engagement en se servant de son expérience.
  • La seconde, c’est en utilisant simultanément plusieurs des méthodes ci-dessous.

Le mieux est de les tester l’une après l’autre ; ensemble il est difficile de savoir ce qui marche le mieux dans la situation que vous vivez. Vous pouvez évidemment recourir à l’une ou l’autre de ces manières, la fois suivante, lorsque vous buter à nouveau sur une situation bloquante.

01/ Limiter les sources de négativité

Nous vivons dans une société très confortable à plus d’un titre mais où l’anxiété a considérablement augmenté. Cela se manifeste de différentes manières :

  • peur de manquer, largement activée par des besoins de consommation inflationnistes ;
  • peur de l’autre, liée à une civilisation qui s’est urbanisée à outrance en perdant des liens sociaux et solidaires ancestraux ;
  • peur de l’avenir, liée à une surinformation constante, qui laisse peu de recul critique…

S’affranchir d’une partie de cette négativité, permet de retrouver de l’espace mental pour recevoir des messages plus positifs qui, sans tomber dans l’excès inverse d’un optimisme naïf, permet de retrouver une certaine hygiène mentale et une paix émotionnelle.

reprogrammer son subconscient

02/ Privilégier les images

La visualisation est un excellent moyen pour reprogrammer son esprit avec des images positives et stimulantes. Passer ne serait-ce que 10 à 15 minutes par jour à visualiser des scènes positives de notre vie, change tout. Regarder quelque chose que nous aimons, permet de calmer les battements de notre cœur, d’apaiser notre esprit et de retrouver une certaine fluidité de nos intuitions. La pratique quotidienne et régulière entraîne une reprogrammation durable des expériences négatives. La méditation, la relaxation, le yoga, la sophrologie, le contact avec le souffle… ne font que créer un espace de respirations et d’oxygénation au niveau du cœur, entraînant des affects et des images mentales plus constructifs. Marcher dans la nature ou se reconnecter à des espaces verts, augmente aussi notre capacité à mettre fin à nos ruminations lancinantes. Tous ces moyens reconditionnent efficacement et assez rapidement notre subconscient, avec des émotions et des images rassurantes, apaisantes, positives et pleines de sens pour nous.

 

03/ Répéter des affirmations réalistes

Certes il y a de la méthode Coué dans l’idée de se répéter des affirmations réalistes. Cependant c’est avec invitation à prendre une précaution importante : n’affirmez pas devant votre miroir le matin des choses sur vous mêmes auxquelles vous ne croyez pas, comme par exemple “J’ai confiance en moi ! “. Préférez plutôt des affirmations réalistes comme « j’aime l’idée que je peux réussir et je m’en donne pleinement les moyens. J’agis chaque jour dans cette optique, en trouvant la motivation nécessaire ». C’est certes plus long à répéter mais vous vous mettez moins de pression à l’endroit où vous avez justement le moins de confiance en vous. L’idée est de se concentrer sur une condition présente et non future. Notre subconscient, a fortiori lorsqu’il est défaillant, réagit mal au futur, parce qu’il impose une pression supplémentaire à un mal être actuel. Vivre et agir au présent est par contre très efficace, parce que cela redonne le pouvoir de l’action immédiate, même et surtout à partir de petites choses. Par ailleurs notre subconscient n’est pas ‘aveugle’ : lui répéter « je suis bien », alors que la réalité est inverse, a un effet contre-productif, en lui envoyant des messages contradictoires. Basez donc vos affirmations uniquement sur des émotions que vous ressentez : « je suis bien lorsque je pense que j’ai tous les moyens en moi pour réussir, en agissant pas à pas, de manière progressive et constructive ». Il n’en faut pas plus pour soulever des montagnes ! Les affirmations ne fonctionnent pas si vous les dites juste de temps en temps. Répétez-les souvent, trois fois de suite et lentement. Si vous pratiquez le yoga, vous pouvez créer votre Sankalpa. En Sanskrit, «San» fait référence à une connexion. « kalpa », signifie voeu. Le Sankalpa n’est pas une résolution. C’est une pensée positive quotidienne, qui devient le fil conducteur de notre vie.

reprogrammer son subconscient

04/ Travailler sur les ondes cérébrales

Vous trouvez aujourd’hui une offre pléthorique en matière de musiques, sons, audios pour vous libérer des tensions, penser positivement, méditer de manière accompagnée en musique ou par la voix… Ce n’est pas un hasard ! Les sons modifient la fréquence des ondes cérébrales. Vos ondes cérébrales tombent dans une fréquence spécifique en fonction de ce que vous faites à un moment donné :

  • Gamma lorsque vous êtes engagé dans certaines fonctions motrices ;
  • Bêta lorsque vous êtes pleinement conscient et activement concentré ;
  • Alpha quand vous êtes détendu ;
  • Thêta lorsque vous êtes somnolent ou que vous dormez légèrement ;
  • Delta lorsque vous dormez profondément.

Des recherches ont montré que votre subconscient est plus réceptif à une reprogrammation positive lorsque l’on est détendu et en  lien avec des états alpha ou thêta.

Notre subconscient laisse alors tomber ses défenses et peut absorber le message que l’on souhaite programmer. C’est un phénomène qui se produit lors de méditations, d’hypnoses ou d’auto-hypnoses par exemple.

Pour ne pas conclure

Avec le subconscient, la difficulté restera toujours d’évaluer nos progrès, puisque nous ne le rencontrons qu’en situation d’échec ou lorsque nous nous sentons dans l’impuissance d’obtenir la réussite pour laquelle nous travaillons dur. Cependant la réussite ne va jamais de soi et demande à bien des égards, tout au long de la vie, de faire face à des obstacles qui nous mettent parfois en échec. Il est alors utile de savoir que l’on peut agir sur notre subconscient pour repartir sur de meilleures bases. On commence à mesurer les effets bénéfiques de cette reprogrammation, lorsque l’on ressent de la confiance en nous, de la paix intérieure, une envie de relever à nouveau des défis, ou que l’on observe de plus en plus de synchronicités autour de nous : des personnes qui appellent au bon moment, des rencontres fructueuses, des opportunités, des hasards heureux… La preuve du changement d’état d’esprit est généralement indéniable, à condition de lui laisser un peu de temps pour se manifester. Ne vous attendez pas à des changements immédiats.

Soyez très cohérent et persistant avec les méthodes que vous choisissez pour installer des messages plus constructifs dans votre subconscient.

Dès que ces transformations deviennent apparentes, vous vous sentez motivé pour avancer à l’infini.

Si vous voulez aller plus loin, je vous laisse consulter le parcours 🎇  Sens & Avenir© et les prochaines sessions qui vous attendent 🎇🎇🎇.  Travailler à la fois en mode individuel et collectif est particulièrement efficace pour prendre conscience de notre subconscient et des moyens de lever notre croyances limitantes sur nous même. Chaque participant en fait le constat, en se demandant après coup, comment il a pu “fonctionner” jusque là avec des idées aussi peu ouvertes sur lui-même. C’est tout simplement dans notre nature humaine et l’aide externe sert précisément à devenir plus autonome sur ces questions.

Contactez-moi

Sur mes réseaux sociaux

Suggérez moi un sujet

Vous avez un sujet qui vous intéresse ? Dites-m’en plus ici

A la Une