Votre capacité à vous projeter dans l’avenir est de loin votre meilleur mentor

Voici pourquoi nous changeons et en quoi cela vous rendra plus performant en tant que leader.

 

En tant qu’être humain, nous avons une tendance à penser que ce que nous sommes aujourd’hui est une version aboutie de nous-même. Les recherches en psychologie montrent pourtant le contraire.  Nous évoluons en permanence et sur des périodes de 10 ans, nous tendons à changer nos priorités, nos désirs, nos goûts et nos envies d’engagement. Lorsque nous choisissons de diriger ou de prendre un certain leadership dans nos activités professionnelles, cela appelle une réflexion régulière pour mettre en perspective nos envies et notre « moi futur » de dirigeant. Voici quelques stratégies pour vous aider et garder le contrôle de vos choix de leader, de votre vie et surtout, de votre motivation.

avenir du leader

#1. Développer une conscience active

Un petit schéma va vous y aider :

avenir du leader

👉@Isabelle CHAM – Spark Life Success

Le « moi aujourd’hui » est ce que je veux et ce dont j’ai besoin en ce moment. Le « nous aujourd’hui » est ce que les gens les plus proches de moi veulent et ont besoin en ce moment que je fasse pour eux. Le « moi demain» est la partie de moi-même où siègent mes désirs d’avenir, parfois les plus secrets, parfois les plus intimes et pleins de sagesse.  Le « nous demain » est le monde tel que j’ai envie de le laisser à ceux que j’aime ou à ma collectivité. La conscience active nous permet de faire des choix pour nos besoins actuels mais aussi futurs. Une personne ayant une conscience active, a la capacité de réagir aux événements mais aussi de les façonner. Le présent lui permet de transformer les opportunités pour trouver de nouveaux moyens d’action. La conscience active extrapole des futurs potentiels et les combine. A l’inverse, la conscience passive cherche à satisfaire les besoins présents, purement temporels. Les valeurs passives et actives ne sont pas en opposition : il existe des réponses passives (je ne réalise pas mon budget ce trimestre, je dois prendre les devants pour expliquer pourquoi à ma direction) et actives (je ne réalise pas mon budget ce trimestre mais j’ai une stratégie à proposer pour diversifier mon chiffre d’affaires sur le reste de l’année) potentielles à chaque situation. Bien qu’une prise de conscience active soit accessible à tous, tout le monde ne la cultive pas, même parmi les leaders. Elle doit être mise en pratique régulièrement mais d’abord pour soi, afin de répondre à la question : qui suis-je aujourd’hui et jusqu’où je désire aller à l’avenir.

 

avenir du leader

👉 Dans son TED Talk, le Dr Daniel Gilbert, psychologue à Harvard, démontre pourquoi nous développons l’idée que nous serons à l’avenir la même personne qu’aujourd’hui, alors que rétrospectivement nous admettons parfaitement avoir beaucoup changé en 10 ans, de manière intentionnelle ou non.

Définition du moi futur

La notion de moi futur est un concept qui met en perspective le moi passé, le moi présent et le moi futur. Le moi futur représente alors les idées qu’a un individu de ce qu’il pourrait devenir, ce qu’il aimerait devenir ou même, de ce qu’il a peur de devenir (et souhaite éviter de devenir).

#2. Combler l’écart entre présent et futur

Comment pouvons-nous combler le fossé entre le moi actuel et futur ? Une approche consiste à garder notre avenir dans notre ligne de mire. Dans une étude datant de 2011, des chercheurs ont constaté que les gens sont plus susceptibles de faire des choix en faveur d’un moi futur, dès lors qu’ils peuvent visualiser leurs projets et développer de l’empathie pour ces projets. Ce concept est appelé auto-continuité ou la capacité de se projeter clairement dans une vision, comme si on l’avait déjà réalisée. Lorsque nous voyons notre moi futur aussi clairement et notre moi présent, nous sommes plus motivés à faire des choix et à faire preuve d’audace pour parvenir à cette vision. Par ailleurs, ceux qui peuvent voir leur avenir comme une extension directe de ce qu’ils sont maintenant, sont plus susceptibles d’agir d’une manière adéquate pour y parvenir. A ce titre, notre moi futur peut devenir un mentor naturel pour chacun et nous aider à nous concentrer sur ce qui compte vraiment dans l’instant présent, pour faire émerger le futur souhaité. S’identifier à son moi futur, c’est comme travailler à rebours sur un objectif. Lorsque vous savez ce que vous voulez à l’avenir, vous pouvez agir et planifier en conséquence vos actions au présent.

avenir du leader

👉 Le chercheur Hal Hershfield, qui s’intéresse en particulier dans ses recherches, à ce qui aide les personnes à prendre des décisions qui les engagent sur le long-terme, a démontré que lorsque l’on projette à des étudiants leurs propres visages vieillis par la réalité virtuelle, ils sont plus enclins à souscrire à une assurance retraite complémentaire que ceux qui ne voient que leur visage actuel dans le miroir.

​#3. Rester pragmatique

Parler de futur et encore plus du moi futur est généralement anxiogène. C’est la raison pour laquelle la plupart des personnes évitent la question et la relègue soit à un exercice impossible pour eux, soit au domaine de l’ésotérisme. En restant pragmatique, il est pourtant impossible de se tromper. Voyons plutôt ! Si vous ne faites rien aujourd’hui pour imaginer votre futur et que vous n’agissez pas, ce qui est prévisible, c’est qu’il ne va rien se passer. Si vous imaginez votre futur et que vous décidez d’agir mais sans chercher à valider si vous faites des progrès ou si vous avez besoin d’ajuster des choses, le résultat est tout aussi prévisible que dans le premier cas ! Il ne se produira rien ou peu de ce que vous désirez au départ. Si vous apprenez à passer à l’action, de manière pragmatique, tout en ajustant vos résultats à la réalité, vous vous approcherez infailliblement de votre but. Rester pragmatique, c’est « vivre maintenant notre futur » et cela signifie : savoir réorganiser nos priorités en faveur de ce que nous voulons à l’avenir. C’est toute la difficulté ! Si vous avez 5 kilos à perdre avant l’été, pour obtenir ce résultat, vous devez vivre le présent comme si vous étiez délesté de votre surplus de poids et changer vos habitudes alimentaires. Tant que vous vous projeter dans l’avenir, votre objectif semble toujours s’éloigner. Dans le cas d’un régime, vous vous heurtez plus facilement à la frustration et à la procrastination. C’est exactement le même phénomène avec nos projets professionnels ou d’équipe. Un leader doit rendre le futur aussi présent que possible, d’abord à lui-même, même et surtout s’il n’y a pas résultat immédiat. Les grands leaders qui transforment une culture d’entreprise ou innovent avec leurs équipes, sont à la fois capables de voir les décisions nécessaires au présent mais aussi à rendre l’avenir aussi présent que possible pour toutes leurs équipes.

programme leaders