Développer ses compétences

APPRENDRE 40 FOIS PLUS VITE APRES 40 ANS

Introduction

Les bonnes habitudes à prendre

En lisant un article récemment sur la façon d’apprendre 40 compétences en un temps record, j’ai réalisé que nous sommes suffisamment avisés aujourd’hui pour savoir comment fonctionne le cerveau apprenant et accélérer nos capacités d’apprentissage à tout âge. Alors je lance le défi : 40 ans, 40 fois plus vite pour apprendre tout ce que vous désirez avec les bonnes habitudes recensées pour vous dans cet article.

 

La bonne nouvelle !

 

Vous ne serez pas surpris de savoir que notre cerveau est fait pour apprendre. Il adore apprendre ! Apprendre à tout âge lui est indispensable pour conserver sa plasticité et contrairement à ce que l’on disait il y a encore 20 ans, on sait aujourd’hui que notre stock de neurones se renouvelle sans cesse, à condition de le stimuler.

Apprendre ce n’est pas apprendre seulement intellectuellement. Nous pouvons développer toute sortes d’intelligences comme nous l’ont démontré plusieurs chercheurs ces dernières décennies, avec en tête le très célèbre psychologue Howard Gardner, qui a largement répandu la notion d’intelligences multiples. Gardons à l’esprit dans cet article, que l’idée est donc d’utiliser toutes les formes d’intelligence (Linguistique, musicale, logico-mathématique, spatiale, kinésthésique, intrapersonnelle, interpersonnelle, naturaliste, existentielle et même spirituelle).

Si je lance le défi « 40 fois plus vite après 40 ans », c’est pour pallier au très fréquent ensommeillement de nos compétences à cet âge de la vie, où souvent, fort d’une expertise et d’une identité sociale développée, on peut avoir tendance à vivre sur ses acquis.

Non ! Pas vous me direz-vous… Je le croyais aussi de moi-même avant de me poser franchement la question. Curieuse de nature, j’avais quand même tendance à entretenir mes compétences connues et pas à rechercher des domaines dans lesquels je devais repartir (en apparence) de zéro. Heureusement, depuis je me suis totalement reconditionnée, et j’ai justement appris qu’il n’est pas nécessaire de partir de zéro mais au contraire de se construire un plan d’apprentissage à partir de là où l’on en est.

Que faut-il savoir de notre cerveau apprenant ?

 

Je ne m’aventurerai pas dans des descriptions scientifiques, très loin de ma formation et de ma tournure d’esprit. Mais pour comprendre ensemble pourquoi et comment on peut apprendre toujours plus vite et toujours plus quel que soit l’âge (surtout passé 40 ans), je vous propose de partir de ce qu’est une compétence.

En termes simples, une compétence est le fruit d’une série de connexions qui se sont faites au niveau de notre cerveau, à partir du moment où l’on pratique régulièrement un ensemble d’actions.

Cependant notre cerveau ne discerne pas s’il s’agit de bonnes ou de mauvaises actions que nous pratiquons. Il enregistre simplement nos actions sous la forme de mémoires. Si nous ne pratiquons pas les bonnes actions qui vont faciliter l’apprentissage d’une nouvelle compétence, notre cerveau n’établira donc pas les bonnes connexions ou s’endormira gentiment sur ses acquis. Simple !

A l’inverse, si vous concentrez délibérément vos efforts sur les actions appropriées pour apprendre quelque chose de nouveau, vous orientez votre cerveau pour créer les connexions que vous souhaitez qu’il établisse. Lorsque l’on comprend cela, il est possible de se poser de bonnes questions quant aux modes d’apprentissage qu’il est nécessaire de suivre et quant à l’aspect émotionnel dans lequel on va pratiquer.

Dit autrement, si vous avez envie d’apprendre quelque chose avec ferveur et que vous acceptez de suivre un enseignement ou un apprentissage, même exigeant, vous réussirez mieux dans la mesure où vous y mettrez un certain enthousiasme et une certaine conviction.

De plus vous pourrez vous concentrez sur autant de compétences que vous désirez acquérir, en même temps, sans exclusivité. Votre cerveau est tout à fait calibré et préparé à apprendre dans plusieurs domaines en même temps. Par les temps qui courent, il est tellement important de diversifier ses compétences, qu’il s’agit d’une excellente nouvelle.

Les petites rivières font les grands fleuves

 

C’est d’autant plus une excellente nouvelle, qu’une compétence, en général, n’est qu’une sous compétence d’un ensemble de compétences. Exemple, j’écris actuellement cet article mais si j’utilise une compétence particulière (la rédaction), celle-ci s’appuie aussi sur d’autres compétences (le copywriting, le storytelling, la communication interpersonnelle, la psychologie…).

C’est lorsque l’on saisit qu’une seule de nos compétences existe en fait à partir de multiples autres compétences acquises, que l’on commence à comprendre pourquoi il est nécessaire d’entretenir toute sa vie des connaissances (multiples) même et surtout lorsque l’on a une expertise développée dans un domaine quelconque. En décomposant nos petites compétences, c’est le genre d’exercice qui nous fait prendre conscience que nous réalisons de grands objectifs, à partir de bonnes habitudes et en cherchant tout au long de notre vie à réaliser des petits objectifs progressifs.

En conclusion 

Si vous avez envie d’acquérir de nouvelles compétences, telles que apprendre le Chinois, lancer votre blog, développer un business, créer une association solidaire, peindre, vous lancer dans un défi physique… pensez aux deux grands bénéfices que vous pouvez atteindre : 

# 1 Vous aurez plus d’impact personnel 

Vous avez remarqué déjà dans votre entourage professionnel et amical, la routine de discussion qui se met en place lorsque les gens tournent à vide dans les mêmes spécialités et les mêmes loisirs ? 

Cela n’a rien à voir avec le niveau socio-professionnel. C’est l’habitude de se conformer à une image sociale que l’on pense avoir atteinte ou devoir entretenir, qui pousse chacun à parler des mêmes sujets à l’infini. 

Dès que vous développez de nouvelles compétences, quelles qu’elles soient (et je ne parle pas d’un nouveau loisir mais d’un domaine que vous ne connaissiez pas avant et que vous vous mettez à pratiquer avec des résultats), vous augmentez vos capacités de liaisons avec d’autres personnes et d’autres environnements.

Ceux-là vous enrichissent à leur tour de leurs propres visions de la vie. Naturellement, vous devenez plus perméable à de nouvelles influences et à une vision de la vie et des autres qui s’élargit. 

Chaque fois que vous prenez la conversation, vous augmentez vos capacités à lier différents niveaux de relations avec les autres ;  vous augmentez votre empathie et votre intuition naturelles ; et au final vous augmentez votre charisme ou la valeur que vous apportez à travers la coopération, la communication et la réflexion personnelle.  

# 2 Plus vous apprenez, plus vous apprenez vite et vous devenez créatif 

J’étais fascinée personnellement d’avoir des professeurs d’université capables de parler 8 ou 10 langues (y compris des langues mortes), lorsque j’étais étudiante. Le fait est que plus l’on apprend, plus vite on apprend aussi.

En créant diverses connexions auditives dans notre cerveau, on apprend deux fois plus vite une nouvelle langue. A partir de là, apprendre devient un plaisir, parce que plusieurs connexions se font assez naturellement dans notre cerveau et cela nous rend enclin à la pratique régulière, qui devient presque un jeu.

Nec plus ultra, dans le plaisir, notre cerveau produit de la dopamine, qui apporte la joie et la sensation de bien-être. Plus on est dans la joie, plus on se motive et plus on acquière de nouvelles compétences. 

Lorsque j’ai lancé mon activité d’édition sur les réseaux, les premiers articles et vidéos étaient extrêmement fastidieux à produire. Mais l’envie était là de transmettre et c’était suffisant pour trouver une discipline de production régulière, tout en développant les compétences nécessaires.  Aujourd’hui je suis capable de produire 2 articles par jour (sans compter le reste du travail à réaliser) parce que j’ai développé une pratique, une méthode, un fond de sujets mais surtout, parce que je trouve une immense joie à m’asseoir à ma table et à écrire.

Cela donne toujours plus d’énergie, de créativité, d’envie de se dépasser et de retours lecteurs ! 

Mais le plus important à mes yeux, c’est qu’en augmentant nos compétences on augmente surtout notre liberté : celle de réaliser des choses jusque-là inconnues, d’augmenter sans cesse notre courbe d’apprentissage et de devenir un acteur actif de sa carrière (ou de tout autre chose).

 

votre guide offert
Télécharger maintenant